Osons voir le monde tel qu'il est.

Djenan El Mufti : Un Joyau Historique de l’Algérie à Redécouvrir

Le hasard m’a fait croiser une homonyme, Lila. Comme beaucoup d’Algériens diasporiques , elle est revenue en Algérie après avoir vécu plus d’un quart de siècle en île de France. Devenue une entrepreneure hors pair, c’est grâce à elle que j’ai découvert Dar El-Mufti, également connue sous le nom de Djenan al-Mufti ou encore la Villa El-Mufti.

Cette villa, un trésor d’architecture mauresque, a été construite à la fin du XVIIe siècle. Une inscription en anglais gravée par un captif chrétien, John Robson, en 1692, en atteste la date de construction. Autour de 1860, elle appartenait à un moufti de la famille Mouhoub, d’où son nom. Sid Ahmed Mouhoub, arrière-petit-fils du Mufti originel, en était le propriétaire. La villa, avec son décor somptueux de faïences et de poteries exotiques, a accueilli l’impératrice Eugénie et de nombreuses autres personnalités européennes durant la colonisation française.

Une Richesse Patrimoniale

En 2000, Marion Vidal-Bué , une autrice française native d’Alger a consacré un livre aux Djenans , villas et palais d’Alger , listant et décrivant avec précision ces villas mauresques, dont Djenan El Mufti situé entre le Val d’hydra et la cité Malki. Dans son ouvrage intitulé Villa et Palais d’Alger du XVIIIe siècle à nos jours, elle parle d’Alger et de ses maisons mauresques, témoins d’un passé algérien glorieux au milieu du monde de béton qui a poussé partout.

Une Promenade de Mémoire

À partir de documents privés jamais exploités, Marion Vidal-Bué nous entraîne dans une promenade de mémoire à travers les palais et villas d’Alger, de la Casbah à la mythique vallée de la Mitidja, en passant par la route du Sultan ou les coteaux de Mustapha Supérieur. Palais officiels, résidences seigneuriales, demeures de riches corsaires ou d’hiverneurs anglo-saxons, villas de campagne et grands domaines s’entrouvrent sous nos yeux et livrent leur histoire.

Des Édifices Remplis de Poésie

L’autrice écrira « Derrière les portes massives et les balcons ornés de moucharabiehs, on découvre des jardins exubérants parfumés de jasmin et de fleurs d’oranger, des fontaines fraîches et des patios lumineux, des faïences multicolores et des volières chantantes, des vestibules sombres et des dallages de marbre, des escaliers profonds, des terrasses et des murs chaulés de blanc. Chaque page du livre exprime la poésie d’Alger et l’empreinte de multiples héritages qui ont marqué sa mémoire. » Ce fragment d’architecture méditerranéenne dévoilé constitue un témoignage précieux et émouvant.

L’Avenir de Djenan El Mufti

La villa a récemment été achetée par un richissime inconnu, qui a préféré garder l’anonymat. Lila et Zina, les nouvelles locataires, ont pour ambition de transformer cette villa en restaurant. Elles souhaitent préserver et mettre en valeur ce lieu chargé d’histoire, un véritable joyau du patrimoine algérien. Le hammam par exemple sera ouvert juste pour le plaisir des yeux, permettant aux visiteurs de plonger dans une atmosphère de sérénité et de bien-être.

Un Espoir de Conservation

Nous espérons que les nouveaux acquéreurs respecteront et entretiendront cette villa historique préservant ainsi son caractère unique, espère une architecte Algéroise. La transformation de Djenan El Mufti en restaurant suscite des questions sur la capacité à maintenir son charme sans en altérer l’authenticité.

Souhaits et Encouragements

Nous souhaitons bonne chance à Lila et Zina dans cette entreprise audacieuse. Que leur vision permette à Djenan El Mufti de continuer à briller, incarnant la richesse et la diversité de l’héritage architectural algérien.

Entrer dans cette villa est une expérience d’émerveillement. La beauté des lieux est telle qu’on reste immobile, muet, ému aux larmes, comme cela m’est arrivé. Chaque salle de la villa est un chef-d’œuvre : les vitraux sont entretenus et restés intacts, le plafond de verre coloré rappelle les vitraux des cathédrales baroques. À l’intérieur de cette villa, le temps semble s’arrêter, les mots manquent, et on est submergé par une sensation de sérénité et de bien-être, donnant envie d’y demeurer pour l’éternité.

Djenan El Mufti incarne une riche histoire mêlant influences algériennes et ottomanes reflétant l’importance culturelle et sociale de cette demeure au fil des siècles. Ce joyau, unique en Algérie, est une raison supplémentaire, s’il en fallait une autre, pour visiter ce pays aux mille et un décors. Que cette villa continue de briller et d’attirer des visiteurs du monde entier, témoignant de la splendeur et de la diversité du patrimoine algérien.

A propos de l'auteur

1 commentaire sur “Djenan El Mufti : Un Joyau Historique de l’Algérie à Redécouvrir

  1. Merci à Atipik.tv, vous me donner envie de visiter l’Algerie qu’on dit immense en tout point ! Son histoire , sa superficie, la diversité de sa nature , l’authenticité de ses monuments, sa goûteuse cuisine, la générosité de son peuple . Je suis français et c’est la langue qui me permet de savoir combien les Algériens sont braves.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *