Osons voir le monde tel qu'il est.

République algérienne en mouvement : Le président Tebboune écrit l’Histoire devant les élus du peuple

Atipik TV

Devant les deux assemblées parlementaires du pays, Parlement et Sénat, le président algérien Abdelmadjid Tebboune a marqué le 25 décembre 2023 d’une empreinte historique en prenant la parole directement devant les élus du peuple. Cette rupture avec le traditionnel discours témoigne d’une avancée significative dans l’histoire de l’Algérie indépendante, symbolisant une innovation majeure.

En un geste décisif, le président Tebboune laisse rapidement de côté ses notes, privilégiant la spontanéité et l’authenticité. Fidèle à lui-même, « Ammi » Tebboune poursuit son discours sans se référer à ses feuilles, dévoilant ainsi une sincérité et une proximité marquantes.

Affichant une détermination inébranlable, le chef de l’État réitère sa volonté de poursuivre le lancement d’une véritable révolution économique, jetant les bases d’une nouvelle République en plein essor. Sa vision politique est claire : l’économie guide la trajectoire politique, et c’est sur les succès concrets des quatre dernières années qu’il érige son discours.

Le Président de la République met en lumière un bilan économique positif à mi-parcours, soulignant l’impératif d’accélérer son plan économique, notamment avec la numérisation complète de tous les secteurs, programmée pour le premier semestre de 2024. Son engagement à « œuvrer à l’instauration d’une nouvelle République » résonne comme une promesse forte.

Le discours présidentiel se concentre principalement sur les enjeux économiques, pointant du doigt l’opacité et les détournements d’argent du passé. Le Président Tebboune expose les efforts déployés pour intégrer l’économie informelle, lancer des start-ups et diversifier les exportations hors hydrocarbures, soulignant la diversité des ressources algériennes au-delà du pétrole.

Le Président Tebboune insiste sur la nécessité de transformer les matières premières localement pour stimuler l’emploi et réduire les importations, amorçant ainsi une révolution économique en cours. Il annonce également des succès dans la lutte contre la corruption, avec la récupération de biens fonciers et des fonds à l’étranger, atteignant déjà 30 milliards de dollars.

Le président met en avant des indicateurs économiques solides, avec une croissance de 4,2%, des réserves de change dépassant les 70 milliards de dollars, et des exportations hors hydrocarbures atteignant les 7 milliards de dollars, un record depuis l’indépendance de l’Algérie.

Abdelmadjid Tebboune rappelle ses décisions sociales impactantes, comme l’allocation de chômage pour plus de deux millions de demandeurs d’emploi et la suppression de l’impôt sur les bas salaires.

Sur la scène internationale, le président rappelle les positions de l’Algérie sur des questions cruciales comme le Sahara occidental et la Palestine, exprimant sa gratitude envers les 148 pays soutenant son siège en tant que membre non permanent au Conseil de sécurité de l’ONU. Il souligne son soutien indéfectible aux Palestiniens, considérant la question du Sahara occidental comme une question de décolonisation conforme aux résolutions des Nations unies.

A propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *